• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Halte au pollen !

Halte au pollen ! - Sébastien Dupuis

Étant moi-même victime de ce fléau, j'ai décidé de créer ce billet aujourd'hui pour aider ceux qui en souffrent à mieux s'en sortir et à connaître au moins quelques gestes primordiaux pour prévenir la maladie. Je sais qu'il y en a pas mal ici, car d'après le RNSA ou Réseau National de Surveillance Aérobiologique, le nombre de cas ne cesse d'augmenter ces dernières années tant en Amérique du Nord qu'en Europe. Bon, l'allergie au pollen est le sujet dont on va discuter aujourd'hui pour ceux qui ne le savent pas.

Un petit rappel pour ces derniers toujours. Le pollen n'est autre que les minuscules grains contenus dans les étamines des plantes. Celui-ci contient des protéines qui peuvent agir comme de puissants allergènes surtout au printemps. Il faut distinguer le pollen inoffensif du pollen allergique. C'est ce dernier qui est en cause dans les allergies au pollen ou rhumes des foins. Le pollen s'éparpille dans l'atmosphère à cause du vent et des insectes.

Ces symptômes permettent de reconnaître l'allergie au pollen : un écoulement nasal abondant accompagné d'un nez bouché, la conjonctivite, l'asthme ou la respiration sifflante, la fatigue, les maux de tête et le manque de concentration. Parfois, l'on assiste aussi à des éruptions cutanées.

L'allergie au pollen se manifeste surtout au printemps et à l'été, c'est-à-dire pendant la période de pollinisation entre les mois de février et septembre.

Bien sûr, je ne vais pas m'arrêter à énumérer les symptômes de l'allergie au pollen. Voici également quelques gestes permettant de mieux faire face à cette maladie et de la prévenir.

Préférez sortir tôt le matin et non en milieu ou en fin de journée. À cette heure, l'atmosphère est déjà bien polluée et les insectes sont déjà bien actifs.

Lavez-vous les mains, le visage et le nez régulièrement. De même, lavez aussi vos vêtements plus fréquemment et changez vos draps plus souvent pour éviter que les pollens ne s'y accumulent.

Évitez de trop aérer votre maison. Fermez les fenêtres, mais aussi les fenêtres de votre voiture. Mais n'en faites pas trop. Autrement, vous auriez un autre problème, la moisissure. Celle-ci est aussi une autre cause d'allergie. La decontamination moisissures est encore une autre histoire. Il vaut donc mieux modérer.

Enfin, si vous êtes allergique au pollen, ces gestes ne sont pas suffisants. Il faut consulter un médecin. Une allergie au pollen mal traitée pourrait tourner en asthme. Donc, faites attention.

Bon voilà ! J'espère vous avoir aidé dans ce billet. Dites adieu à l'allergie au pollen en changeant vos habitudes.

À propos de l’auteur :

author

Jeune universitaire créatif, j’étudie déjà depuis trois ans les sciences politiques. Mais ça ne m’empêche pas de m’intéresser aux communications. C’est d’ailleurs la raison de la création de ce blogue aujourd’hui. Car oui, j’aime écrire sur plusieurs sujets qui touchent de près ou de loin ma vie. Si vous avez des idées ou des suggestions, surtout n’hésitez pas à me le partager. C’est avec grand plaisir que je les prendrai en considération. Bienvenue!