• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ma fille et moi

Ma fille et moi - Sébastien Dupuis

J’avais promis à ma fille de l’emmener pour qu’elle se choisisse de nouveaux vêtements dans les magasins du centre commercial le plus proche de chez nous. J’étais sûr que cette perspective l’enchanterait. Elle me rappelait cette prochaine sortie avec beaucoup de gentillesse, de politesse et en usant de tout son charme. Elle m’a appelé « Mon petit papa chéri », elle m’a préparé de délicieux déjeuners, j’ai même pu regarder le match de hockey à la télévision sans entendre ses protestations. Ma conjointe était bien amusée de cette attitude. Julie, ma fille, a été parfaite et je n’ai pu que respecter mon engagement face à ce débordement d’obéissance. Elle n’est absolument pas difficile habituellement, même si elle a beaucoup de caractère et qu’elle ne cache pas ce qu’elle pense, ce qui peut-être un défaut, mais plus tard, j’espère qu’elle le transformera en qualité.

Un samedi matin, je lui ai annoncé que nous irions tous les deux dans les boutiques de vêtements qu’elle préfère pour qu’elle prenne ce qui lui était nécessaire pour la prochaine rentrée scolaire. Par la même occasion, mon épouse me demanda de lui prendre la fin de son traitement contre la couperose. Elle en a été si heureuse qu’elle en parle à tout le monde. Je reconnais que le résultat est incroyable. Julie mit un pantalon en toile de coton d’une couleur assez vive, qu’elle dénomma corail. Elle portait des chaussures avec des talons très petits, sa première paire de compensées. Comme elle n’est pas grande, elle nous avait demandé si elle pouvait mettre des souliers avec des talons.

Ma conjointe avait fini par accepter et elles avaient passé un après-midi entier à chercher la paire de chaussures tant convoitée. Au retour, j’avais vu que mon épouse avait réussi à garder sa contenance, mais une fois que notre fille fut couchée, elle me raconta en détail la demi-journée. Julie avait fait déballer une bonne cinquantaine de chaussures dans quatre magasins différents. Ce fut donc, en premier, à mon épouse que je promis d’emmener notre fille à ses prochains achats vestimentaires. Je ne savais pas dans quelle aventure je me lançais. Ce furent une dizaine de magasins dans lesquels Julie essaya des vêtements dans tous les styles. J’étais tant saoulé par cette profusion de robes, de pantalons, de chemisiers que je ne pris même pas garde à ce qu’elle achetait. La surprise fut totale quand elle nous montra sa nouvelle garde-robe.

À propos de l’auteur :

author

Jeune universitaire créatif, j’étudie déjà depuis trois ans les sciences politiques. Mais ça ne m’empêche pas de m’intéresser aux communications. C’est d’ailleurs la raison de la création de ce blogue aujourd’hui. Car oui, j’aime écrire sur plusieurs sujets qui touchent de près ou de loin ma vie. Si vous avez des idées ou des suggestions, surtout n’hésitez pas à me le partager. C’est avec grand plaisir que je les prendrai en considération. Bienvenue!