• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Pour le droit des femmes

Pour le droit des femmes - Sébastien Dupuis

Je pense que ce sont les accessoires qui font l’élégance. Je pense toujours, quand je choisis la tenue que je porterai, la citation de Coco Chanel en tête : « La mode se démode. Le style jamais ». Gardant en tête cette maxime, je me pose la question de savoir ce qui irait ensemble, et qui me composerait un style raffiné, mais original. Je n’aime pas être habillé de la même couleur des pieds à la tête, je préfère mélanger les nuances pour mettre en valeur la coupe de mes vêtements. Le choix de la montre que je vais mettre est capital, tout comme celui de ma cravate, ou de mes chaussures ; je reconnais que mes chaussettes sont un point de détail auquel j’apporte beaucoup d’attention. Pour la montre, j’aime celles qui sont fabriquées par des joailliers. Je possède une véritable collection de ces accessoires, et j’ai quelques raretés.

J’ai hérité des montres de mon grand-père. Ma mère me les a apportées un soir, il y a de cela environ un an. Elle passait en ville pour son traitement au juvéderm, et elle avait pensé à me prendre les quatre montres que son père possédait. Elles étaient toutes magnifiques, il en avait pris un soin extraordinaire. Je n’avais jamais vu que des montres neuves dans cet état. Je fus ému de pouvoir porter ces objets que mon grand-père affectionnait particulièrement. Il m’avait donné cette passion, et je lui en étais reconnaissant. Cet homme avait la grâce affectée, et les bonnes manières d’un gentilhomme. De nos jours, rares sont ceux qui accordent de l’importance à leur façon de se tenir. La galanterie et la modération étaient les armes de mon aïeul contre la modernité. Il appréciait, cependant, de nombreuses idées du vingtième siècle, comme la tolérance.

Il avait toujours milité en faveur d’un droit égalitaire pour les femmes, notamment. Il avait fait partie d’une association qui promouvait une autre idée, beaucoup plus féministe, de la société. Précurseur dans ce domaine, car il n’y avait que peu d’hommes qui s’intéressaient à ce sujet, il avait soutenu ma grand-mère et ma mère, dans leur combat contre les idées reçues sur les femmes. Je continuais à militer en faveur de cette cause, et j’accompagnais ma mère à de nombreux événements. J’avais proposé mon aide dans la réalisation de banderoles et de pamphlets à l’occasion d’une manifestation. J’aime le dessin, et j’ai réalisé quelques croquis humoristiques cinglants sur la condition féminine.

À propos de l’auteur :

author

Jeune universitaire créatif, j’étudie déjà depuis trois ans les sciences politiques. Mais ça ne m’empêche pas de m’intéresser aux communications. C’est d’ailleurs la raison de la création de ce blogue aujourd’hui. Car oui, j’aime écrire sur plusieurs sujets qui touchent de près ou de loin ma vie. Si vous avez des idées ou des suggestions, surtout n’hésitez pas à me le partager. C’est avec grand plaisir que je les prendrai en considération. Bienvenue!